Liens externes

Recherche

CES 2013,des nouveautés intéressantes

Version texteEnvoi par courriel.

Comme chaque année, le salon Consumer Electronic Show qui se tient aux États-Unis à Las Vegas est l’occasion de découvrir les dernières innovations en matière d’électronique grand public. Petite sélection des nouveautés les plus marquantes.

**IdeaCentre Horizon, la table PC signé Lenovo.

Le constructeur chinois Lenovo a dévoilé ce qu’il présente comme le premier « PC interpersonnel », l’IdeaCentre Horizon. Il s’agit d’un ordinateur tout-en-un équipé d’un écran tactile de 27 pouces que l’on peut utiliser à l’horizontale ou à la verticale avec Windows 8 en guise de système d’exploitation. En position horizontale, l’appareil devient une table PC avec un mode tactile dix points qui permet à plusieurs personnes de jouer ensemble. Lenovo livre l’IdeaCentre Horizon avec une série d’accessoires (un dé électronique, quatre manettes et baguettes) qui permettent d’interagir avec la table de jeu virtuelle. Un concept principalement tourné vers un usage ludique et familial qui n’a d’intérêt que s’il est soutenu par une ludothèque compatible et richement dotée. Lenovo a justement prévu un magasin en ligne fort de 5.000 applications multiutilisateurs dédiées à son produit dans lequel on retrouve des titres de grands éditeurs comme Electronic Arts, FableVision, Open Labs ou encore Ubisoft. Cependant, il faudra casser sa tirelire pour s’offrir un IdeaCentre Horizon, dont le tarif démarre à 1.699 dollars (1.300 euros au cours actuel). Sa sortie est prévue au début de l’été.


**PaperTab, la tablette flexible fine comme une feuille de papier.

C’est sans doute l’une des nouveautés du Consumer Electronic Show qui a le plus marqué les esprits. La PaperTab est une tablette tactile de 10,7 pouces flexible qui, selon ses concepteurs, préfigure les terminaux du futur qui seront aussi fins et souples que des feuilles de papier. Le prototype présenté à Las Vegas a été développé par le Human Media Lab de la Queen's University (Canada) en collaboration avec Intel, qui a fourni le processeur Core i5, et Plastic Logic, qui maîtrise la technologie d’écran tactile E Ink haute résolution en plastique flexible. La PaperTab a effectivement des allures de feuille de papier : il suffit par exemple de plier un coin pour tourner la page du document que l’on est train de lire. Outre la prouesse technique, le concept PaperTab explore une nouvelle forme d’usage. Au lieu d’avoir une seule tablette pour tout faire, l’idée est de posséder plusieurs PaperTab, chacune ayant une application dédiée. Indépendantes, les feuilles pourraient aussi communiquer entre elles pour échanger des données ou activer des fonctions, se comportant alors comme autant de parties d’un système d’exploitation. La démonstration présentée au CES montrait comment on peut, simplement en les mettant en contact, transférer une photo d’une PaperTab à une autre afin qu’elle soit ajoutée en pièce jointe à un courriel. Autre exemple, lorsque plusieurs PaperTab sont côte à côte, l’affichage s’unifie pour ne faire qu’un seul écran. « D’ici cinq à dix ans, la plupart des ordinateurs, des ultraportables en passant par les tablettes, auront l’aspect d’une feuille de papier imprimée en couleurs », assurent les chercheurs du Human Media Lab.


**NVidia présente sa console de jeu portable Project Shield.

Plus connu pour ses processeurs pour tablettes et smartphones et ses cartes graphiques, NVidia a créé la surprise en dévoilant une console de jeu vidéo portable. Baptisée Project Shield, elle se présente sous la forme d’une manette de jeu dotée de deux joysticks analogiques, d’une croix directionnelle et de quatre boutons, et surmontée d’un écran tactile de 5 pouces intégré au capot de fermeture. La console est animée par le tout nouveau system on a chip (SoC) Tegra 4, lui aussi présenté lors du CES, et possède une connexion Wi-Fi, une sortie HDMI pour se brancher sur un téléviseur, deux haut-parleurs et un emplacement pour une carte mémoire microSD. Le système d’exploitation est Android 4.1 Jelly Bean dans sa version d’origine. La batterie embarquée fournirait cinq à dix heures d’autonomie selon les usages.Mais Project Shield se veut plus qu’une simple console portable. Outre l’accès à tout l’écosystème Android, elle permet également la lecture d’un jeu en streaming depuis un ordinateur via une connexion Wi-Fi. Et l’on peut même la relier au téléviseur en HDMI pour profiter des jeux sur un grand écran. Console de jeu, passerelle multimédia, manette : Project Shield est tout cela à la fois. Sa sortie est prévue dans un premier temps au printemps aux États-Unis. Le prix n’a pas encore été communiqué.
Outre son Project Shield que nous venons d’évoquer, NVidia est venu au CES avec un nouveau SoC pour mobiles destiné à conforter sa prééminence sur le marché des tablettes et des smartphones. Voici donc le Tegra 4 et sa débauche de puissance : un processeur central ARM Cortex A-15 avec quatre cœurs de calcul à 1,9 GHz, une puce graphique GeForce 72 cœurs et la compatibilité 4G/LTE, le tout gravé en 28 nm.
Ce SoC Tegra 4 devrait rapidement prendre place dans des smartphones et tablettes haut de gamme que l’on devrait découvrir le mois prochain à l’occasion du Mobile World Congress (du 25 au 28 février à Barcelone). Le constructeur a également profité du CES pour présenter sa plateforme NVidia Grid, conçue pour optimiser le cloud gaming.

Cet article est accompagné d'une galerie-photos.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon

A voir aussi