Le voyage initiatique de Vianney de Somme en Andalousie

Version texteEnvoi par courriel.
Le voyage de Vianney
Après deux expériences similaires (autonomie alimentaire à 80 %), Vianney C, guide nature, a décidé de passer à l’étape supérieure et s’est lancé un nouveau défi : se rendre en Espagne à pied, avec une charrette tirée à mains, de même type que celle utilisée pour les cyclomoteurs. "Je marcherai pieds nus autant que cela sera possible, car j’emmène avec moi le strict nécessaire". Sa charrette sera pourvue d’un kit de pharmacie simplifiée, une gourde filtrante, une canne à pêche, une scie d’élagage, un couteau avec une lame très robuste, cartes, boussole et un four fait maison en respect avec la nature. Il emmène également un panneau solaire avec batteries pour recharger téléphone, smartphone et lampes. 
 
Le départ a eu lieu le samedi 5 août vers 12 heures d’Abbeville pour atteindre l’Andalousie en mars 2018. Objectif : 5 000 km de randonnée migratoire en suivant le soleil, "comme les hommes nomades du paléolithique, en n’usant que du patrimoine alimentaire puisé dans la nature".
 
Vianney est guide nature en baie de Somme. Il a grandi dans la baie du Mont Saint-Michel. Il a toujours été en totale harmonie avec la nature. "La nature est créatrice et nous sommes créateurs", dit-il. Il étudie la capacité de l’être humain à vivre des ressources de la nature. Spécialisé dans les plantes sauvages comestibles, il expérimente, depuis plusieurs années, la capacité qu’un être humain peut avoir en se nourrissant exclusivement des ressources offertes par la nature, qu’il appelle "le patrimoine alimentaire de l’humanité".
 
En 2014, Viannay connaît une première expérience en vivant pendant deux semaines en autonomie alimentaire à 80 %, complétées à 20 % par des graines germées. "Je me suis senti physiquement en meilleure santé", constate-t-il. En 2015, il renouvelle l’expérience pendant quatre mois, tout en continuant son activité professionnelle. "J’ai ressenti une réelle sensation de bien-être physique et psychique. Je dormais trois heures en moins et j’ai découvert que mon taux d’attention était meilleur".
 
"Où que je sois, je reviens en Picardie fin mars/début avril pour l’ouverture du festival de l’oiseau. Je reprendrai mon métier de guide-nature et proposerai deux types de balades : initiation à la vie sauvage et randonnée intérieure, en référence à ma propre expérience", conclut cet amoureux des grands espaces.
 
De cette aventure paraîtront plusieurs ouvrages : un livret technique pédagogique d’initiation à la vie sauvage, un manuel de recettes de cuisine sauvage issue de la nature, un recueil sur le développement personnel alliant marche et spiritualité, et un récit de voyage.
 
Pour suivre le périple de Vianney, un blog a été ouvert : initiationalaviesauvage.com. Un financement participatif a été mis en place pour faciliter son retour à la vie active au printemps prochain : tipeee.com/initi.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon