Recherche

L'US Air Force investit plus de 3 milliards de dollars pour ses drones

Version texteEnvoi par courriel.
Un Reaper sur la base aérienne de Creech
Le 6 avril dernier, l'URS Federal Services a décroché un contrat d'une valeur de 3,6 milliards de dollars. L'Air Force Test Center a décidé de lui confier plusieurs missions sur les drones américains. Les opérations seront menées sur plusieurs bases aériennes et centres de tests du Nevada. Le contrat prévoit une série de tests, un entrainement avancé, des missions opérationnelles et enfin le développement tactiques des appareils. L'URS Federal Services devra effectuer les opérations d'ici à mars 2034. Pour le moment aucune information n'a été donnée concernant le nombre et le type de drones. Au regard du montant du contrat, il est certain qu'un grand nombre d'aéronefs sont concernés.
 
Si on prend en compte les résultats d'études menées sur les coûts d'entretien et d'utilisation des drones, les 3,6 milliards de dollars alloués au contrat peuvent laisser penser que cela couvrira les frais de plusieurs escadrons de drones. Ce contrat représente quand même 17,5 millions de dollars par mois.
 
Les tests et opérations de développement auront tous lieu dans le Nevada, à trois endroits différents. D'une part, cela se déroulera sur la zone de tests et d'entrainement du Nevada (ou Nevada Test and Training Range). La base aérienne de Creech sera également mobilisée. Enfin, l'URS Federal Services utilisera la base de test de Tonopah.
 
L'Air Force Test Center est une unité chargée d'effectuer des tests sur des systèmes de l'armée. Elle conduit des "missions de tests et d'évaluation, elle mène le développement et l'évaluation de systèmes aériens, spatiaux et cyber", rapporte l'armée de l'air. Les résultats de ses évaluations facilitent la prise de décisions sur l'engagement et l'utilisation de matériels.
 
En vidéo ci-dessous --> Le General Alomics MQ-9 Reaper UCAV en action pendant le taxiway, la maintenance, le décollage et l'atterrissage. Cette vidéo montre également l'intérieur d'un automate MQ-9 Reaper et MQ-1 Predator "cockpit".

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon