Le Prism, club house/techno gratuit, va ouvrir ses portes à Paris

Version texteEnvoi par courriel.
Le Prism
Le Prism ouvre ses portes le 18 novembre à Paris, entre Gare du Nord et Gare de l’Est, et c’est gratuit. Oui oui gratuit, le vendredi, le samedi, toute la nuit. Finie la règle liberticide du “gratuit avant minuit”, qui nous a coûté tant de précieuses minutes d’apéro préclubbing.
Niveau programmation, on s’attend à du très lourd, même si les programmateurs annoncent vouloir “prendre le contre-pied de l’actuelle surenchère artistique qui inonde les clubs de la capitale”. En gros, ça veut dire laisser la place à la scène montante française (mais pas que) et laisser s’exprimer la fourmilière de talents qui grouille dans notre belle capitale. Une initiative en phase avec son temps, à l’ère des Bedroom Producers et d’Internet ! Faut-il le préciser, il faudra venir y chercher house, deep house ou techno, bien entendu.
 
Niveau espace, le nouveau club s’installe en sous-sol et proposera un dancefloor rectangulaire, un bar et un fumoir vitré (dont on espère juste qu’il ne rejoindra pas ce top des pires fumoirs de Paris). Pas de folies donc, mais une sobriété qui en séduira assurément plus d’un, si tant est que le soundsystem soit au rendez-vous.
 
Pour le savoir, rendez-vous le 18 novembre, avec aux manettes de la soirée SLF, du label Tuskegee et Bazaar de Noir Music.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon