Liens externes

Recherche

Les missiles SCALP en action en Syrie

Version texteEnvoi par courriel.
Rafale équipé de missiles SCALP
L'Etat major des armées a annoncé un nouveau raid contre l'Etat Islamique dans la nuit du 2 au 3 janvier 2016. Pour la seconde fois, dans le cadre de l'opération Chammal, les Rafale ont mis en œuvre le missile de croisière SCALP (système de croisière autonome à longue portée). Quatre appareils ont lancé leurs missiles contre des infrastructures servant à la fabrication de roquettes artisanales et de stockage d'armement situés à l'est d'Alep en Syrie. Le 15 décembre 2015, déjà, des Rafale avaient tiré des missiles de croisière contre des infrastructures terroristes. Ce type d'armement avait été employé également en 2011 lors de l'opération Harmattan en Libye.
 
Le SCALP, baptisé Storm Shadow au Royaume Uni et à l'export, est un missile de croisière développé par MBDA. Sa masse est de 1 400 kg et il bénéficie d'un guidage GPS, inertiel ou par suivi de terrain. Officiellement la portée du SCALP est supérieure à 300 km. Dans le cadre de l'opération Chammal, sans pratiquement de menace sol-air et avec une totale maitrise de l'espace aérien, l'usage de ce type d'armement ne semble pas s'imposer.
 
Parallèlement, les raids plus classiques se poursuivent. Avec le groupe aérien embarqué du "Charles de Gaulle" et les appareils basés aux Emirats Arabes Unis et en Jordanie, 38 chasseurs de l'armée de l'Air et de la Marine Nationale sont actuellement engagés dans l'opération Chammal. Dans la nuit du 31 décembre au 01 janvier, deux Mirage 2000D ont bombardé des installations pétrolières en Syrie. Du 23 au 30 décembre 2015, les appareils français ont effectué 23 frappes et ont détruit 34 objectifs de l'EI en Irak.
 
En vidéo ci-dessous --> Les tests du missile SCALP

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon

A voir aussi