Recherche

Seconde phase d'essais pour le F-35C et problème de réservoir pour l'Eurofighter

Version texteEnvoi par courriel.
Un F-35C sur le porte-avions USS Dwight D. Eisenhower

La version navalisée du F-35C entame sa seconde phase d'essais de développement, dite DT II, à bord du porte-avions USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) en plein océan atlantique. Ces essais devraient se dérouler sur une période d'environ deux semaines. Ils ont pour but de poursuivre l'intégration de l'appareil au sein de la flottille ainsi que du porte-avions. Parmi les tests qui vont être entrepris figurent les catapultages et appontages réalisées de jour comme de nuit, les opérations de nuit réalisées avec le système d'affichage d'informations sur visière de casque de troisième génération ainsi que des essais réalisés avec le système commun d'approche de précision et d'atterrissage dit JPALS.

Le F-35C est destiné à remplacer les F/A-18C/D qui sont en service depuis les années 1980 et apporter un complément aux capacités offertes par les F/A-18E/F. Selon l'US Navy, la capacité opérationnelle initiale reste prévue pour la fin 2018. En 2025, l'aéronavale américaine sera constituée d'un ensemble d'appareils mêlant F-35C, F/A-18E/F, EA-18G, E-2D, drones, appareils dédiés à la logistique et autres hélicoptères.



L'armée de l'air allemande a annoncé avoir rencontré un autre problème avec ses Eurofighter, au lendemain de la suspension des livraisons de l'appareil suite à un léger souci d'usinage. Un réservoir externe s'est décroché de son pylone sur un Eurofighter alors que ce dernier se préparait au décollage la semaine dernière sur une base aérienne en Estonie, soit le 9 octobre.

L'appareil est actuellement immobilisé et des essais sont en cours. A la suite de cet incident, la force aérienne allemande a décidé de suspendre les vols des Eurofighter à moins que les réservoirs externes ne soient déposés.

Quelques jours après l'incident, le lieutenant colonel Geo von Fritschen, porte-parole de la force aérienne allemande, a déclaré que les appareils ne seraient pas affectés par ce problème dans le cadre de leurs missions de police aérienne au dessus de la Baltique. "Il n'y a pas de problèmes de sécurité au sens ou ces vols sont effectués au-dessus des flots, il n'y a donc pas de risques si un réservoir tombe dans l'eau".

Chaque pylone des appareils est contrôlé avant tout vol. A titre de mesure préventive, les Eurofighter allemands volent actuellement sans réservoirs externes, ceux qui sont actuellement basés en Estonie ont temporairement suspendu leurs missions d'entraînement. Ils ne sont équipés de leurs réservoirs supplémentaires qu'en cas de décollage sur alerte.

En video ci-dessous les essais du F-35C

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon