Recherche

Le Talios de Thales, futur pod du Rafale

Version texteEnvoi par courriel.
Pod Damocles

Il s’appellera Talios, le futur pod de désignation laser qui devrait être intégré au Rafale à l’horizon 2018. Talios pour TArgeting Long Identification Optronic System, un système qui a été dévoilé par l’équipementier Thales lors du salon de Farnborough en juillet dernier. Le successeur du pod Damoclès devrait permettre aux Rafale et aux Mirage 2000 d’augmenter de manière significative leurs capacités de ciblage et de reconnaissance. Mettre le pilote au cœur du système, c’est l’un des objectifs affichés par Thales, qui l’a conçu en réponse à des exigences opérationnelles. Le mode d’affichage "permanent vision" offre notamment un champ de vision plus large que celui du Damoclès, ce qui devrait permettre d’améliorer les capacités de détection des avions qui embarqueront ce système. Le pod intègre un capteur infrarouge, une caméra TV, ainsi qu’un illuminateur et un télémètre laser.

Permettant un affichage en couleur, à haute résolution et haute définition, le Talios diminuera le temps de décision tout en offrant des informations plus complète, explique-t-on chez l’équipementier, grâce aux technologies optroniques, le pilote sera en mesure de réagir plus vite, ce qui raccourcira la boucle de décision. La nacelle sera ainsi capable d’identifier aussi bien les cibles de petite taille que de diriger des frappes air-sol de grande précision.

La plus-value du Talios réside entre autre dans le partage des informations et des données collectées, avec la transmission en temps réel des informations sol-air, air-air et air-sol, augmentant de fait l’interaction entre les troupes au sol et le pilote en vol. Le pod de nouvelle génération est ainsi capable de trouver, de fixer, d’atteindre, de cibler, d’engager une cible, d’évaluer et de partager les données, permettant ainsi une protection améliorée. L’intégration d’images venant d’autres capteurs a également été étudiée, qu’elles proviennent d’un satellite ou d’une autre nacelle.

Le système plug and fight se veut également un modèle de robustesse, afin d’optimiser les performances et la maintenance, pour assurer une disponibilité opérationnelle optimale. Des exigences formulées par l’armée de l’air et la Marine nationale, mais qui pourraient également être un argument à l’export, l’équipementier présentant le Talios comme un équipement intégrable sur tous les systèmes actuels et futurs.

La DGA avait notifié le contrat de levée de risques pour le développement du Talios en janvier 2013, avant l’attribution du contrat de développement fin décembre 2013. La qualification du pod de désignation laser de nouvelle génération est attendue à la mi-2018, pour être embarquée sur le futur Rafale au standard F3 R. La nacelle devrait être embarquée sur Mirage 2000D en 2016 pour de premiers essais en vol. La Loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit la commande de 20 pods de désignation laser et la livraison de 16 exemplaires entre 2018 et 2019.

En vidéo ci-dessous --> Thales - Talios Multi-Functional Targeting Pod Combat Simulation

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon