Recherche

Première implantation de deux bras bioniques

Version texteEnvoi par courriel.
Leslie Baugh

Les avancées dans la robotique et la bionique permettent aujourd'hui d'arriver à de véritables petits miracles. Un américain handicapé amputé des deux bras a ainsi pu récupérer une partie de son autonomie en se voyant équiper de deux prothèses bioniques. La fusion de l'homme et de la machine progresse à grands pas. Pour la première fois au monde, un homme amputé a pu être équipé de deux modules bioniques. C'est un américain, Leslie Baugh, résidant dans le Colorado, amputé des deux bras il y a de cela 42 ans suite à un accident électrique, qui profite aujourd'hui d'un programme de rééducation suite à l'installation de deux bras bioniques.

Les deux bras sont directement contrôlés par la pensée, pour proposer davantage de mouvements que les schémas proposés habituellement et qui demandent la contraction de certains muscles sous la forme d'un code similaire au morse.

Avant d’arriver à ce résultat, les chirurgiens ont d’abord eu à réaffecter les nerfs qui contrôlent le bras et la main. L’équipe médicale a ensuite convertit les signaux électriques envoyés par le cerveau en mouvement, une tâche qui a demandé plusieurs mois de travail.

"Nous avons utilisé une procédure chirurgicale relativement nouvelle qui réaffecte les nerfs contrôlant le bras et la main". Car ce sont bien deux bras entiers qui sont à l'oeuvre chez le patient, avec toute la complexité que cela impose avec la multiplication des points de jonction et de pivot.

"Nous nous attendions à des résultats meilleurs qu'avec des systèmes plus traditionnels, mais la rapidité et le nombre de mouvements appris a largement dépassé nos attentes" a indiqué le prothésiste Courtney Moran.

Leslie Baugh devrait prochainement poursuivre les tests à son domicile pour voir comment ces nouveaux bras peuvent se montrer efficaces au quotidien. Cette expérience montre comment les prothèses bioniques pourront nous permettre de remplacer des membres mutilés ou amputés à l'avenir, mais elle laisse aussi un aperçu des possibilités qui pourraient s'offrir dans le domaine de l'augmentation de l'homme par les modules robotisés jusqu'ici réservés aux oeuvres de science-fiction.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon