Guy Ivory, nouveau talent 2014

Version texteEnvoi par courriel.
Guy Ivory

Où s’arrêteront les marques de parfums dans leur course aux campagnes les plus originales ? Pour nous faire adhérer à l’univers et l’imaginaire de leurs fragrances, les maisons rivalisent, en effet, d’ingéniosité. Et n’hésitent pas à sortir les gros moyens dans ce marché très concurrentiel. On se souvient des films publicitaires grandioses pour Shalimar (quatre millions d’euros de budget, plus que certains long-métrages) ou pour Chanel n°5 (le film avec Audrey Tautou aurait coûté plus de 20 millions d’euros), mais aussi des opérations de promotion de plus en plus personnalisées et participatives, comme la sortie de flacons de parfums customisés ou gravés à nos noms, ou l’opération digitale un parfum contre un tweet, imaginée par Marc Jacobs.

Cette fois-ci, l’Espagnol Paco Rabanne, va encore plus loin, en créant à la fois sa propre émission de télé-réalité sportive, Invictus, mais aussi son label musical accolé à son parfum Black XS. A l’image des marques de mode Zadig and Voltaire et The Kooples qui ont respectivement lancé Zadig and Voltaire Music et The Kooples records. La création de ce nouveau label, au printemps dernier, s’accompagnait du lancement d’un grand concours en partenariat avec MyMajorCompany et MTV pour découvrir de nouveaux talents.

Ainsi, plus de 200 chanteurs ou groupes ont posté sur internet une vidéo de leurs "cover" (parmi 50 titres suggérés). Suite aux votes des internautes et d’un jury de pro, cinq groupes ou artistes ont eu la chance d’enregistrer en studio deux titres chacun, avant que le grand finaliste puisse lui enregistrer un clip vidéo, qui sera diffusé sur MTV, dans plusieurs pays du monde… entre les clips de Rihanna ou Beyoncé. Celui qui est sorti du lot cette année, est un jeune Anglais de 19 ans, prénommé Guy Ivory. Et cela paraît totalement mérité rien qu’en regardant sa vidéo de reprise du titre "The House of the rising sun" de "The Animals".

Le Lundi 1er septembre 2014, changement de vie pour Guy Ivory. Aux Park Royal Studios de Londres, il participe à l’enregistrement de son clip. Dans un décor en noir et blanc, à la fois très Nouvelle-Orléans mais aussi futuriste avec ses ballons argentés à la Jeff Koons, on suit l’évolution d’un jeune danseur virtuose, de l’enfance à l’âge adulte. Guy apparaît lui derrière un piano blanc, très détendu, accessible et souriant. Visiblement ravi (et on le comprend) que Black XS ait découvert en lui, sa star de l’année. Et on est prêt à parier que la marque de parfum ne sera pas la seule à être de cet avis…

En vidéo ci-dessous --> Guy Ivory - The House of the rising sun

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon