Liens externes

Recherche

Taylor Swift 100% pop

Version texteEnvoi par courriel.
Taylor Swift

Deux ans après Red, son quatrième album studio, écoulé à plus de 6 millions d'exemplaires, Taylor Swift se prépare à lancer une nouvelle page de sa carrière. Et pour ménager l'effet d'annonce, elle n'a pas lésiné sur les moyens : vendredi dernier, un avion a ainsi inscrit "Taylor Swift 8/18 5pm Yahoo" dans le ciel de New York, donnant rendez-vous aux fans de la chanteuse, extrêmement nombreux aux États-Unis. À 5 heures de l'après-midi le 18 août, Swift a donc dévoilé dans le cadre d'un Live Stream de Yahoo! le single "Shake It Off", premier aperçu d'un album baptisé 1989, en référence à son année de naissance.

1989 s'annonce résolument différent des précédents disques de l'artiste. Il n'est qu'à jeter un oeil au clip de "Shake It Off" pour comprendre que celle qui fut l'égérie de Nashville, la capitale de la musique country en Amérique, part désormais explorer d'autres territoires. "Deux ans vous donnent assez de temps pour grandir et changer", a-t-elle confirmé au magazine Rolling Stone. "Au cours de ces deux années, ma musique a changé. Je me suis réveillée chaque jour en ayant, non pas le désir, mais le besoin de faire un nouveau style de musique. Cet album est une renaissance pour moi."

Elle le promet : 1989 sera son "premier album complètement pop". Fini, les accords de guitare acoustique égrenés par une jeune fille sage en robe à paillette et bottes de cow-boy, place à une bimbo s'essayant au fameux "twerk", la danse du postérieur en vogue actuellement. Mais Taylor Swift n'est pas encore Miley Cyrus et n'a pas perdu sa faculté à ironiser sur les situations. La vidéo de "Shake It Off" se présente presque comme une parodie de la musique pop, où l'on voit la chanteuse se moquer de ses faibles capacités en danse, déguisée en Lady Gaga ou en cliché de hip-hop.

"C'était tellement amusant. Je me suis réveillée chaque matin du tournage impatiente d'aller sur le plateau", raconte Swift. "Ces filles essayaient de m'apprendre à faire du twerk et c'était juste impossible. J'ai vraiment essayé dur ! [...] Je me place dans toutes ces situations bizarres où les chanteurs sont incroyables, et je m'amuse sans être vraiment à ma place. Ils font les plus belles choses du monde et je suis ridiculement mauvaise à ça. Cela montre qu'il faut continuer à faire ce qu'on fait, d'être ce qu'on est, continuer d'essayer de trouver où est notre place dans le monde et on finira par y arriver."

Si les albums Red et 22 contenaient déjà des sonorités pop, 1989 va donc visiblement beaucoup plus loin. Les fans suivront-ils ? "Haters gonna hate, hate, hate" ("ceux qui détestent détesteront"), chante en tout cas Taylor Swift comme pour conjurer le mauvais sort par l'humour. Réponse le 27 octobre 2014 dans les bacs.

En vidéo ci-dessous --> le clip de "Shake It Off"

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon

A voir aussi