Recherche

Catherine Ringer a le caractère tango

Version texteEnvoi par courriel.
Eduardo Makaroff, Christophe Müller et Catherine Ringer

C’est une magnifique rencontre qui réunit d’un côté Catherine Ringer, grande voix de France, relevant avec une énergie sereine le défi de l’après Rita Mitsouko (après 30 ans comme groupe à la fois emblématique et singulier du rock) et de l’autre : Eduardo Makaroff, l’argentin, et Christophe H. Müller, l’helvète, deux des piliers de Gotan Project. L’idée : lancer un pont entre tango et pop avec des thèmes originaux. Un album réussi et qui fait du bien dans le paysage musical actuel. Catherine Ringer, Christophe H. Müller et Eduardo Makaroff nous racontent la genèse de cette aventure  "hors les mûrs". Il nous font partager l’enthousiasme pour une musique qui ne les a jamais quitté, nous définissent ce qu’est "avoir le caractère tango", qualificatif employé par leur arrangeur, Gustavo Beytelmann, pour parler de Catherine Ringer.

L’aventure a débuté lorsqu’Eduardo Makaroff et Christoph H. Müller, de Gotan Project, ont eu l’idée de faire un disque avec différentes chanteuses. "On cherchait des voix qui n’avaient aucun rapport avec le tango, mais on n’avait pas d’idées précises de ce qui pouvait fonctionner ou pas, a expliqué Christoph H. Müller. Quand Catherine a chanté les deux premiers morceaux, il y a eu un déclic, parce qu’on a entendu ce qu’on avait imaginé entendre. Il y a une sonorité pop-rock qui reste proche de la chanson française, et nos deux univers ont parfaitement collé. On a assez rapidement parlé de la scène, et petit à petit, on s’est dit que faire tout l’album avec Catherine serait une bonne idée."

Habituée aux sonorités plus rock, Catherine Ringer a tout de suite été emballée par le projet: "quand Eduardo m’a téléphoné pour me demander de chanter une ou deux chansons, j’ai ressenti un petit frisson et une évidence m’est apparue», a-t-elle avoué. Même si elle n’a jamais mis les pieds en Argentine, elle raconte avoir passé beaucoup de temps avec des Argentins de Paris, à la fin des années 70. "Il y a aussi la fameuse Marcia, celle de la chanson (Marcia Baila, premier succès des Rita Mitsouko). J’avais quand même ces sons-là dans l’oreille."

Le projet a rapidement pris forme même si cela a demandé beaucoup de travail à la chanteuse pour réussir à rendre parfaitement les émotions des textes des chansons. "J’ai pris le texte en espagnol, on faisait la traduction au téléphone. En même temps, l’espagnol n’est pas si loin du français, certains mots sont très proches. J’ai pas mal d’amis qui parlent espagnol, je n’étais pas complètement novice en la matière. Et puis, je me suis entraînée et j’ai travaillé les accents avec Eduardo. Pour moi, c’était un défi de faire passer à des non-hispanophones des émotions que je chante en espagnol."

La transposition de ce projet sur scène a aussi été un travail d’adaptation, la musique y est par exemple plus électrique que sur l’album. "Je me suis rendu compte qu’en dehors du fait de savoir les chansons par cœur, d’exprimer le sens et l’émotion musicale, j’allais devoir penser à ma façon de me tenir sur scène, a confié Catherine Ringer. J’ai commencé les premiers spectacles sans bouger du tout, en sachant que ça viendrait petit à petit. Le plus important reste la musique, et c’est quelque chose qu’on se disait déjà avec Fred (son mari et partenaire des Rita Mitsouko, décédé en 2007). Dans un concert, il faut être concentré sur la musique et seulement après, on peut bouger."

Une tournée internationale est en train de se monter pour le groupe Plaza Francia, alors qu’un second album est déjà dans les plans. Catherine avait aussi commencé à travailler sur un nouvel album solo avant que cette proposition arrive. "J’avais des thèmes musicaux, des textes de chansons plus ou moins longs, on va verra ensuite comment je vais arranger ça. Peut-être qu’après avoir fait une tournée à chanter du tango, ça va influencer les arrangements de mon prochain album. On verra, du moment que ça sonne bien."

En video ci-dessous --> Plaza Francia - La Mano Encima

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon