Recherche

NASA + ESA + CNSA + ASC + JAXA + ROSCOSMOS = MARS

Version texteEnvoi par courriel.

Un rapport du Conseil National de Recherches du Canada (CNRC) énonce la nécessité réelle d’une mission habitée vers la planète Mars. L’idéal serait apparemment de procéder d’abord à de multiples missions de moindre envergure. Un pas encore plus grand que celui de Neil Armstrong est-il sur le point d’être fait ? Un long rapport de 285 pages est sorti mercredi dernier et propose un partenariat du Canada avec la Chine, pour atteindre l’objectif Mars. La coopération internationale est nécessaire pour envoyer des humains sur la planète rouge. Mais certains législateurs contestent cette notion parce qu’ils voient la Chine comme une menace potentielle plutôt qu’un partenaire.

D’autre part, la NASA étudie la possibilité d’association avec l’Agence spatiale européenne (ESA). Le CNRC soutient qu’il est dans le «meilleur intérêt» de la NASA d’être ouvert à la Chine. Le pays asiatique dispose d’un budget énorme pour l’exploration spatiale.

Ce rapport du CNRC a été demandé par la NASA dans le but d’envisager la séquence nécessaire des événements pour la prochaine génération de missions habitées vers les différentes planètes. Le rapport met aussi en avant la possibilité de petites missions, qui aideraient dans la construction du savoir-faire technique et permettraient de tester les équipements qui seraient nécessaires pour une mission vers Mars.

La  longue durée des missions spatiales ont certains effets sur le corps humain, ce qui constitue la principale contrainte sur la capacité de la NASA à fabriquer le matériel adéquat pour ce genre de missions. La mission vers Mars serait elle donc impossible ?

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon