Les robots SPHERES sur un air de Tango dans l'ISS

Version texteEnvoi par courriel.
Vision 3D

Le projet Tango de Google dont l’idée, bien que simple à émettre, reste compliquée à mettre en place : faire en sorte que le smartphone utilise sa caméra pour comprendre et modéliser son environnement. Et il s’avère que le stade actuel du projet Tango est plutôt bien avancé, de telle sorte qu’une application sérieuse a été trouvée. Bien sûr, si on vous demandait quelles applications vous pourriez imaginer pour le projet Tango, vous répondriez très certainement en premier lieu la robotique : Tango semble particulièrement bien adapté pour jouer le rôle des yeux d’un robot, en indiquant à son intelligence artificielle qu’il va se payer un mur ou qu’il peut s’asseoir sur une chaise. C’est exactement le rôle que va jouer Tango dans le projet SPHERES de la NASA, un projet intimement lié à la robotique.

Le but du projet SPHERES est donc de créer des robots, mais pas n’importe lesquels, puisqu’ils auront pour but d’assister les passagers de la Station Spatiale Internationale en effectuant, seuls, certaines petite tâches.

Tango rentre en jeu pour être les yeux des robots SPHERES : grâce au projet de Google, les robots pourront voir ce qu’il y a autour d’eux et ainsi mieux travailler.

La NASA a déjà réalisé des tests lors de vols en Zero G, et le lancement dans l’espace est attendu pour cet été. Une belle utilisation du projet Tango qui n’aura pas attendu longtemps pour être concrétisée.

Tango est un donc un smartphone Android disposant d’un écran de 5 pouces doté de capteurs visuels 3D Kinect. À l’intérieur, on y retrouve un processeur vision Myriad 1 de la firme Movidius. "L’objectif du projet est de donner aux appareils mobiles Tango une compréhension de l’espace et du mouvement à l’échelle humaine", déclare Johnny Chung Lee.
En effet, avec le processeur Myriad 1, Tango est capable de faire plus de 250 000 mesures 3D par seconde. Ses capteurs sont capables de suivre des objets en mouvement et de mesurer les profondeurs. L’appareil est capable de récréer l’environnement dans lequel l’utilisateur se trouve en 3D sur l’écran, tout en prenant, compte des meubles, des murs et autres objets de la pièce. Concrètement, si vous vous retrouvez dans un salon, cuisine ou autre, Tango est capable de dessiner le plan de lieu sur votre écran en 3D. Si c’est dans la cuisine, il est aussi en mesure de dessiner les ustensiles qui s’y trouvent. Et tout ceci est possible grâce au processeur Myriad 1, capable de traiter les données spatiales reçues par les différents capteurs.

Ce qui est intéressant avec cette technologie, c’est son processeur qui consomme très peu de ressource contrairement à PrimeSense d’Apple. Tango consomme quelques centaines de milliwatts pendant que PrimeSense consomme généralement 1 Watt.

Ci-dessous en vidéo, la présentation du projet Tango par Johnny Chung Lee.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon