Recherche

Les écologistes à bonne école avec André Santini

Version texteEnvoi par courriel.
Ecole Louise Michel

La nouvelle école Louise Michel d'Issy-les-Moulineaux fait appel à un matériau naturel : la paille. Le choix de la paille s'inscrit dans une approche environnementale. L'isolation de cette école est une innovation pour un bâtiment public de cette importance en France, technique jusqu'à présent utilisée pour des maisons individuelles uniquement. Sur une surface de 5 241 m², ce nouveau groupe scolaire est composé de 14 classes, dont 9 élémentaires et 5 maternelles. Conçu par les architectes Sonia Cortesse et Bernard Dufournet, ce groupe scolaire vient s’implanter au pied du fort d’Issy. L’école élémentaire avec ses trois niveaux en est le bâtiment dominant. À ses côtés, la maternelle et le nouveau boulodrome s’insèrent à rez-de-chaussée dans un large espace ouvert visuellement et richement paysagé.

L’opération inclut en infrastructures souterraines un parking et une chaufferie géothermique collective qui alimente également les nouvelles opérations immobilières du Fort d’Issy.

Tous les bâtiments sont construits en ossature bois et isolation en paille ou laine de bois. La technique étant nouvelle, le principe d’isolation a requis des tests spéciaux de résistance au feu, financés par la maîtrise d’œuvre, la région PACA et le FEDER.

Muni de très nombreux équipements techniques (chaufferie géothermique et chaufferie gaz de secours, pompes à chaleur, puits canadien, ventilations double-flux), l’opération atteint aisément le niveau BBC. Une gestion écologique et pédagogique des eaux de ruissellement de toiture a également été mise en place. Les descentes à l’air libre, noues et caniveaux ont été dessinés pour animer la cour ; l’eau est ensuite stockée pour le nettoyage, l’arrosage et les sanitaires du boulodrome.

En vidéo ci-dessous, la présentation du projet par André Santini, et la découverte de l'école terminée.
 

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon