Recherche

Les Nuits Sonores de Lyon s'offrent le groupe mythique: Kraftwerk

Version texteEnvoi par courriel.

Le projet Kraftwerk a été initié en 1970 par Ralf Hütter et son partenaire Florian Schneider, dans leur légendaire Kling Klang Studio de Düsseldorf, en Allemagne. En quelques années, Kaftwerk a obtenu une reconnaissance internationale pour ses «sound paintings» électroniques révolutionnaires ainsi que pour son expérimentation musicale. À partir de ses visions du futur, le groupe Kraftwerk a créé la bande son de l'ère numérique. Les compositions du groupe, utilisant les techniques de boucles les plus innovantes et des rythmes informatisés, ont eu une influence internationale majeure sur toute une série de genres musicaux. L'utilisation de la robotique et d'autres innovations technologiques lors de ses performances sur scène démontre la conviction de Kraftwerk dans l'échange entre l'homme et la machine dans le processus de création artistique. Le live de Kraftwerk est une performance audiovisuelle parfaitement synchronisée, renforcée par la perfection du son digital et les projections 3D.

En 2013 Kraftwerk a presenté son catalogue 12345678 durant 8 nuits au Tate Modern de Londres, l'Opéra House à Sydney et à l'Akasaka Blitz à Tokyo.
Le légendaire groupe électro allemand se produira donc, lors de la 12e édition du festival de musiques électroniques Nuits Sonores à Lyon, du 27 mai au 1er juin, ont annoncé mercredi ses organisateurs. "Kraftwerk est de façon certaine le groupe matriciel absolu du projet Nuits sonores. Inviter le légendaire groupe de Düsseldorf en Concert spécial relève à la fois d'un rêve collectif et d'une sorte d'évidence", ont-ils dit dans un communiqué.

Contrairement aux éditions précédentes, le festival n'investira pas le centre-ville mais sera réparti sur cinq sites de l'éco-quartier Confluence: La Sucrière (site principal de jour), le Sucre (événements pro et RP), l'ancien Marché de Gros élargi à la Halle Girard (site des trois grandes Nuits), l'Hôtel de Région, la Maison de la Confluence et la Halle aux Fleurs.

Outre Kraftwerk, des habitués de la manifestation comme Laurent Garnier et Agoria font leur retour. Au programme également, le Lyonnais Marc Twins, Les Dum Dum Girls et Darkside venus des Etats-Unis, les remuants britanniques de Fuck Buttons, le Danois Trentmoller, ou la Russe Nina Kraviz.

La traditionnelle "Carte Blanche", qui promeut chaque année les artistes d'une ville, a été accordée à ceux de Glasgow comme Martyn Flyn et Stephen "Pastels" McRobbie.

Depuis cinq ans, des "Mini-Sonores" pour les enfants sont également proposées, ainsi qu'une sieste sonore ou "Sunday Park" au Parc des Berges, pour se remettre du festival, en clôture, sur une musique plus douce. L'an dernier, l'événement avait attiré 103.000 personnes.

La programmation compléte des Nuits Sonores de Lyon en cliquant ici.

L'énorme dossier sur les Nuits Sonores de Lyon, c'est ici et maintenant.

Une vidéo ci-dessous de Kraftwerk - The robots
 

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon