Recherche

Michel Polnareff, un album pour 2014

Version texteEnvoi par courriel.
Michel Polnareff

Depuis des années, c'est l'Arlésienne : l'arrivée d'un nouvel album d'inédits signé Polnareff, qui n'a rien sorti depuis plus de quinze ans, à part deux singles. Les fans se sont fait une raison, réécoutant en boucle ses anciens tubes. Pourtant, cette fois, ils ont de quoi espérer : Fabien Lecoeuvre, l'ami et le conseiller du chanteur, l'a longuement rencontré aux États-Unis. "Il est en studio depuis septembre, nous confirme Fabien Lecoeuvre. La sortie de l'album est certaine, soit pour le printemps prochain, soit pour le dernier trimestre 2014. Sa maison de disques s'est même déplacée pour venir entendre des nouveaux titres. C'est du très bon Polnareff." Confirmation aussi du côté de Polydor, dont le directeur a fait le voyage à Los Angeles en octobre, preuve que les choses bougent même si on reste prudent.

Rien n'a filtré sur la texture musicale et les thèmes choisis par l'artiste. Comme à son habitude, il travaille dans l'ombre et le secret - on se souvient qu'il s'était enfermé des mois en 1989 dans le palace Royal Monceau pour enregistrer Kâmâ-Sutrâ, son dernier album d'inédits. Dans ses entretiens avec Fabien Lecoeuvre, Polnareff est revenu sur sa façon de composer : "Je n'appelle pas ça travailler, j'appelle ça créer, j'appelle ça réfléchir à donner du plaisir. C'est-à-dire qu'il faut que je prévoie dans ma tête quelque chose qui n'intéresse pas que moi. Quelque chose qui va pouvoir, tout à coup, apporter quelque chose à celui qui l'écoute."

Depuis plus de dix ans, on peut en tout cas supposer qu'il a mis en boîte pas mal de morceaux. L'envie de revenir en haut de l'affiche n'a sans doute jamais quitté l'artiste le plus énigmatique de la chanson française. Déjà, en 2007, il avait pu mesurer la puissance de sa popularité lors d'une tournée dans toute la France qui a réuni plus de un million de spectateurs, dont plusieurs Bercy et le fameux concert du 14 juillet sur le Champs de Mars. À soixante-neuf ans, le chanteur serait "en pleine forme", selon son confident Fabien Lecoeuvre. Reclus dans sa maison de Palm Springs, près de Los Angeles, il a trouvé un équilibre affectif auprès de sa compagne Danyellah et son fils Louka, après une période très orageuse.

En 2011, Polnareff découvrait en effet que l'enfant n'était pas de lui, et le couple se déchirait par médias interposés, avant finalement de se réconcilier. Le chanteur a fini par pardonner en apprenant que Danyellah avait eu simplement recours à un donneur anonyme pour combler son désir d'enfant. Depuis, le petit Louka appelle Polnareff "daddy", et tous deux sont très attachés l'un à l'autre. Un climat propice à la création ? Toujours selon ses proches, le chanteur s'enfermerait dans son studio dès 13 heures pour travailler ses mélodies. En attendant la sortie du Graal, on pourra toujours se consoler avec l'édition d'un album collector Polnareff Classic Vintage, un coffret DVD des plus grands tubes du chanteur en vente à la mi-janvier.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon