Recherche

R. Kelly,une petite culotte offerte,pour un black Panties acheté

Version texteEnvoi par courriel.
R.Kelly - Black Panties

54 millions d'albums écoulés, des tubes planétaires comme "I Believe I Can Fly" ou "Ignition", le titre d'artiste R&B le plus vendeur de la décennie 90. R. Kelly n'a plus grand-chose à prouver dans l'industrie musicale et pourtant, en vrai boulimique de travail, l'artiste de 46 ans enchaîne les projets. En cinq ans à peine, R. Kelly a produit quatre nouveaux albums, deux compilations et un nouveau segment de sa saga "Trapped in the Closet". Mais ce n'est pas tout ! Le musicien s'est également illustré en featuring avec bon nombre d'artistes. Présent sur la compilation "Cruel Summer" (2012) du label GOOD Music de Kanye West, R. Kelly a signé un remix de "Trying to Be Cool" pour Phoenix, avant de frapper un grand coup en s'associant avec Lady GaGa sur "Do What U Do Want", extrait du troisième opus de la chanteuse. Le succès fulgurant du titre, numéro un dans plusieurs dizaines de pays à sa sortie, a même poussé la diva à en faire son deuxième single officiel. Et il y a quelques jours, c'est sur "PYD", un duo au texte explicite partagé avec Justin Bieber, que le chanteur a posé sa voix de crooner.

Tout a donc été minutieusement préparé pour faire de "Black Panties", le 12ème album de l'artiste américain, un événement. R. Kelly s'est d'abord associé avec la valeur montante du rapgame américain, 2 Chainz, pour concocter son premier single "My Story". Les fans de la première heure n'ont toutefois pas accroché à ce titre midtempo, au son très urbain. Le chanteur a donc eu la bonne idée de rassurer ses plus fervents admirateurs avec "Genius", une ballade langoureuse beaucoup plus proche du R&B romantique auquel il nous a habitués.

Mais dans une industrie ultra-concurrentielle où chacun rivalise d'ingéniosité pour surprendre le grand public, il en fallait plus... quitte à frapper en dessous de la ceinture ! Pour coller au thème et au titre de son projet, R. Kelly a donc décidé de récompenser ceux qui achèteront l'édition deluxe du disque, en bacs le 10 décembre, en leur offrant une petite culotte. Et de couleur noire, bien sûr. Seul petit hic, le sous-vêtement en question ne sera disponible que dans une taille unique, qu'on imagine sculptée pour le corps des demoiselles aux courbes affriolantes entourant le chanteur sur la pochette du disque.

En dehors de cette charmante attention, "Black Panties" méritera une oreille attentive pour les nombreux guests présents sur les 17 pistes qui le composent. Outre 2 Chainz, Ludacris s'invite sur la piste d'ouverture de l'opus, "Legs Shakin", tandis que les rappeurs Jeezy, Migo et Juicy J s'illustrent respectivement sur "Spend That" et "Show Ya Pussy". Sur "Tear It Up", c'est la sensation Future qui pose son flow, alors que le clip de "Real and True", a récemment fait polémique pour la nudité affichée de la sulfureuse Miley Cyrus. Cette dernière ne fera pas d'apparition sur l'album, mais c'est une autre artiste féminine de renom qui chante sur "All Way" : Kelly Rowland. Plus qu'une poignée de semaines avant de découvrir le fruit de ces collaborations.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon