Recherche

Linux sur 72000 ordinateurs de la Gendarmerie Française

Version texteEnvoi par courriel.
La mascotte de Linux en gendarme

Dans son rapport sur les solutions d'interopérabilité de l'Union européenne pour le site Web des Administrations Publiques, le Major Stéphane Dumond de la gendarmerie nationale française révèle que Linux est déjà le principal système d'exploitation mis à la disposition du service. D'ailleurs l'agence de la sécurité n'entend pas s'arrêter là et prévoit d'équiper 35 000 postes supplémentaires l'été prochain soit 72 000 ordinateurs. Amorcée depuis 2004, cette stratégie de migration vers l'open source vise en partie à réduire les dépenses ; jusqu'à 40 % d'économie sur les licences de logiciels propriétaires d'après les estimations. Ainsi, l'agence est passée de Microsoft Office à OpenOffice. Par la suite en 2006 elle a déployé Firefox et Thunderbird. 2008 a vu franchir le cap des 5 000 utilisateurs à un système d'exploitation Linux basé sur la distribution Ubuntu ainsi que l'installation de logiciels comme VLC ou Gimp.

En plus de l'avantage financier, le Major établit que « rester indépendant des décisions commerciales des éditeurs logiciel n'a pas de prix ». Utiliser Linux sur les ordinateurs de bureau permet à la police de contrôler les coûts lors du déploiement de nouvelles technologies. « Il y a un risque , mais un risque contrôlé contrebalancé par des coûts de service inférieurs . » Pour lui des ordinateurs tournant sur de l'open source représentent donc « un puissant levier pour la gouvernance de la technologie de l'information ».

L'une des difficultés à laquelle les forces de l'ordre devront faire face est que tous les logiciels commerciaux n'ont pas de facto une alternative open source appropriée. De plus, ces applications propriétaires pourraient ne pas fonctionner sur Linux. Toutefois, l'utilisation croissante des applications Web au lieu d'applications natives de bureau pourrait faire de Linux un système d'exploitation plus viable non seulement pour les agences gouvernementales, mais aussi pour toutes les grandes organisations.

"Linux" fut lancé en 1991 par Linus Torvalds, un étudiant de l'université d'Helsinki. Il souhaitait développer un système d'exploitation libre (compatible Unix), il reçut le soutien de centaines de participants.

En peu de temps, de nombreux projets Libres ou Open source ont vu le jour. Maintenant vous pouvez, d'ailleurs, trouver un équivalent à chaque logiciel propriétaire.

De nos jours, beaucoup de monde s'accorde pour dire que le Libre et l'Open source sont des moteurs d’évolution pour l’industrie du logiciel. Tous les indicateurs montrent une évolution de ces logiciels.

Des institutions y sont passées :

   - l'Assemblée Nationale est sous Ubuntu ;
   - la Gendarmerie Nationale est sous Linux ;
   - la Direction Générale des Impôts a OpenOffice ;
   - le ministère de l'Agriculture a OpenOffice ;
   - la direction de la poste utilise une solution de téléphonie libre ;
   - PSA Peugeot Citroën est sous Linux ;
   - des écoles de Russie, de la Macédoine et du Vénézuela sont passées à Linux ;
   - le ministère de la justice finlandais passe massivement à OpenOffice ;
   - les professionnels de la santé au Royaume-Uni sont sous Linux ;
    et bien d'autres.....


 

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon