Les drônes pourront être ravitailler en vol

Version texteEnvoi par courriel.
X-47B sur le pont d'envol

L’X-47B est capable de décoller et d’apponter à partir d’un porte-avions, il pourrait à l’avenir être capable de se faire ravitailler en vol. C’est du moins ce que l’US Navy cherche à rendre possible en menant une nouvelle campagne d’essais destinée à démontrer la faisabilité de la chose. Dans le cadre du programme UCAS-D, l’US Navy et Northrop Grumman ont une nouvelle fois expérimenté la capacité de ravitaillement en vol entre un drone et un avion piloté à l’occasion d’une nouvelle campagne d’essais qui s’est achevée le 6 septembre dernier. La précédente avait eu lieu fin 2012.

L’industriel Calspan Aerospace a développé un Learjet transformé en drone, équipé d’une perche de ravitaillement. Les ingénieurs de Northrop Grumman faisant partie de l’équipe du programme UCAS-D ont ensuite installé les équipements de système de navigation et de C2 qui équipent l’X-47B, tandis que les membres « gouvernementaux » de l’équipe UCAS-D se sont chargés d’installer la station de ravitaillement à bord d’un K-707 Omega.

Le 28 août dernier, après des essais de roulage, des essais en vol ont permis de tester les fonctionnalités des interfaces et des systèmes de navigation des deux appareils, en faisant voler le Learjet converti de manière autonome derrière le K-707. Ces essais initiaux ont montré « l’excellente intégration du système et de bonnes performances des systèmes de navigation et de vision », selon le capitaine Jaime Engdahl chef du programme UCAS-D pour l’US Navy. Un essai complet de ravitaillement en vol devrait être effectué d’ici la fin de l’automne, afin de valider la procédure.

L’US Navy, l’US Air Force et la DARPA travaillent de concert avec les industriels depuis 2001 pour développer des technologies et des concepts de ravitaillement en vol de drones. Dans cet objectif, la mission du programme UCAS-D, initié en 2005, est de travailler sur des technologies qui permettront à terme de faire évoluer des drones à partir de plateformes de type porte-avions en toute sécurité et de les faire gagner en autonomie.

Le prototype X-47B de Northrop Grumman a été sélectionné en 2007 pour intégrer le programme UCAS-D. Son vol inaugural avait eu lieu en février 2011. Le drone a effectué son premier catapultage le 14 mai dernier et son premier appontage le 10 juillet.

En vidéo ci-dessous -->
l’X-47B a réussi son catapultage en mer depuis le porte-avions USS George H. W. Bush (CVN 77). L’essai a eu lieu au large des côtes de la Virginie (côte Est des Etats-Unis). L’Unmanned Combat Air System (UCAS) a effectué différentes manœuvres d’approche à faible vitesse, en préparation d’un futur appontage. Puis il a regagné la base aéronavale de Patuxent River, Maryland, après un vol de 65 minutes.
 

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon