Recherche

La Belgique dans le noir

Version texteEnvoi par courriel.

C'est quand la dernière fois que vous avez vraiment pris le temps d'écouter un album en entier sans faire autre chose à côté? L'Atelier 210 (près de Merode à Bruxelles) propose une expérience sonore inédite pour sa nouvelle saison. Le concept est simple: écouter un disque complet dans le noir le plus total. L'entrée est gratuite, et ça se passe à 21h un mardi par mois. Hier soir a eu lieu la première Blackout Session, avec une oeuvre qui mettra tout le monde d'accord, "Histoire de Melody Nelson",de Serge Gainsbourg.Comme le disque ne dure que 27 minutes, on n'aura pas droit à une pause lors du changement de face du vinyl. Sur la scène de la grande salle, une platine, une veilleuse et un fauteuil attendent notre hôte de la soirée. Le temps d'introduire la séance et de lancer la musique, on se retrouve plongé dans l'obscurité et le son mono de la voix de Gainsbourg envahit la pièce (un peu fort par rapport aux instruments par moments).

 
Le public a éteint son téléphone pour ne pas ruiner l'expérience, mais on ne peut pas s'empêcher de remarquer deux lumières minuscules, sans doute d'une sortie de secours. Alors on ferme les yeux et on se laisse bercer par l'histoire qui nous est contée, comme si elle ne s'adressait qu'à nous. On se sent hors du temps dans la pénombre, parfois envahi par des souvenirs d'adolescence, au temps où le MP3 n'existait pas encore et où la musique s'écoutait religieusement. 
 
"Le soleil est rare, et le bonheur aussi", mais la lumière revient à la fin du disque. On serait bien resté dans le noir plus longtemps, finalement. Les prochaines sessions sont déjà prévues, avec les Beach Boys, Baden Powell et Kraftwerk. Ambiance 60's et 70's pour commencer, mais l'Atelier 210 compte programmer des oeuvres plus récentes par la suite.
 
Les infos complètes sur les Blackout Sessions -->
Le site internet de "Histoire de Melody Nelson" -->

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon