Recherche

Microsoft, Sony, Nintendo s'affrontent à l'E3

Version texteEnvoi par courriel.

Ce mardi, le plus grand salon mondial des jeux vidéo, E3, ouvrira ses portes à Los Angeles. Ce sera l'occasion pour les trois géants des consoles vidéo d'ouvrir les hostilités. L'enjeu est colossal. Microsoft, Sony et Nintendo veulent chacun s'imposer comme le nouveau champion pour la huitième génération des consoles de jeux de salon. Les ventes de machines, estimées à 27 milliards de dollars par an, sont devenues supérieures aux recettes mondiales des salles de cinéma. Car le nombre de joueurs sur console continue d'augmenter. Pour la huitième génération des consoles de salon, 385 millions d'adeptes sont espérés par les experts, contre 300 millions attendus in fine pour la génération précédente, dominée par Nin­tendo avec sa Wii (100 millions) devant Microsoft, au coude à coude avec Sony (77,4 millions pour la Xbox 360 et autant pour la PS3).

Dès aujourd'hui, Don Mattrick, le patron des divertissements interactifs de Microsoft, va préciser la date de lancement, le prix et un premier catalogue de jeux pour la Xbox One. Elle a été promise pour cette année. Mais le lancement pour la France pourrait être un peu décalé par rapport aux États-Unis, «afin de satisfaire le réseau de distribution et d'avoir suffisamment de consoles à proposer pour chaque marché», a confié Don Mattrick au Figaro. La troisième console de jeux du géant américain, depuis que Microsoft s'est lancé dans ce domaine en 2001, a été présentée le 21 mai à Redmond, au siège du groupe. La Xbox One est une ­version très améliorée de la précédente machine, qui intègre une nouvelle version de l'accessoire Kinect. Il sera possible de ­commander les jeux à la voix ou en bougeant simplement un doigt devant l'écran. Mais les aficionados s'insurgent d'une connexion obligatoire à Internet pour pouvoir jouer avec la Xbox One. Cette levée de boucliers pourrait faire douter Microsoft dans ses choix.

De son côté, ce lundi, Andrew House, le président des jeux de Sony, devrait s'amuser de cette polémique sur la Xbox One, défavorable à son concurrent. Il va surtout montrer pour la première fois la PlayStation 4, annoncée le 20 février à New York et promise pour cette année. La date de lancement en Europe, le prix et les jeux disponibles pour la console seront également précisés. Là encore, Sony pourrait effectuer un lancement étalé dans le temps de la PlayStation 4, au détriment de l'Europe où le groupe japonais a pourtant remporté d'importants succès.

Par ailleurs, Microsoft et Sony veulent prendre en compte tous les autres appareils, comme les tablettes de Google et les iPhone d'Apple. Ils veulent proposer que les joueurs poursuivent l'expérience ludique, même lorsqu'ils seront loin de leurs consoles.

Cependant, l'espoir de voir le marché mondial rebondir est ­pénalisé par le lancement de la Wii U. Après un démarrage assez solide, en novembre 2012, ses ­ventes se tassent. «Nous connaissons un trou d'air, comme ce fut le cas avec la console portable 3DS, qui maintenant prend son envol, depuis que le catalogue de jeux est étoffé», admet Stephan Bole, le patron de Nintendo en France. La Wii U souffre d'un choix trop maigre de jeux, qui devrait être enrichi en fin d'année. Demain, Nintendo indiquera les prochains titres, qui mettront en scène ses personnages fétiches, comme Mario et Luigi.

Derniéres nouvelles (11.06.2013):

On a appris que la console de Microsoft sera disponible en novembre dans 21 pays, au tarif de 499 euros en Europe. Ce prix comprend une Xbox One intégrant un lecteur Blu-ray, un disque dur de 500 Go, une connexion WiFi, une manette sans fil et une offre d’essai de 14 jours pour le service en ligne Xbox Live Gold.

À partir du 1er juillet et jusqu’au 31 décembre, les abonnés Xbox Live Gold auront droit à deux jeux gratuits à télécharger par mois. Cela commencera avec Halo 3 et Assassin’s Creed II. Les fans de la saga Halo seront heureux d’apprendre qu’un nouvel opus est en préparation avec une sortie prévue l’année prochaine.

Dernière nouvelle importante, le système de monnaie virtuelle, les Points Microsoft, sera abandonné avec la Xbox One. Les achats de contenus numériques se feront avec les devises locales dans chaque pays.

La Playstation 4 de Sony coûtera 399 euros.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon