Recherche

Recharger un smartphone en 30 secondes

Version texteEnvoi par courriel.
Eesha Khare

De nos jours, nos smartphones ont tellement de capacités que leur utilisation ne peut presque pas tenir une journée entière sans le recharger. Tout le monde a déjà vécu ce moment où après avoir joué, écouté de la musique, regardé quelques vidéos, naviguer sur internet et s’être rendu sur les réseaux sociaux la batterie du téléphone était déjà presque vide au milieu de l’après-midi. Une jeune femme de 18 ans, a certainement trouvé la solution. Eesha Khare a remporté vendredi dernier le premier prix de l’Intel Foundation Young Scientist Award qui récompense les jeunes talents scientifiques. Cet évènement s’est déroulé vendredi dernier à Phoenix, dans l’Etat de l’Arizona aux Etats-Unis. L’adolescente est montée sur le podium grâce à son invention nommée "Supercapacitor" ("Super-Condensateur"). Celle-ci permettrait à la batterie de votre téléphone de se recharger en l’espace de 20 à 30 secondes.

"La batterie de mon téléphone se déchargeait trop rapidement" a-t-elle déclaré à NBC News. La jeune Eesha Khare est alors partie de cette observation pour réfléchir à une possible invention technique permettant à la batterie d’avoir plus de vie et de se recharger beaucoup plus vite. Toujours selon la jeune scientifique, sa trouvaille permettrait de recharger 10 000 fois sa batterie sans qu’elle soit endommagée. Or, les batteries de smartphones sur le marché ne conseillent pas plus de 1 000 recharges. Dépassé ce nombre, il est proposé aux utilisateurs d’opter pour une batterie neuve. "Mon projet a été le développement d'un nouveau condensateur basé sur le stockage de l’énergie permettant donc de contenir un maximum d’énergie dans un petit volume" a-t-elle expliqué à CBS San Francisco.

Mais l’innovante trouvaille d’Eesha Khare n’est pas uniquement dédiée à l’univers des smartphones. En effet, l’adolescente a précisé que ce système pouvait être utilisé sur d’autres appareils tels que les ordinateurs portables, les tablettes ou bien encore les appareils photos numériques, etc. "C’est totalement flexible […] Il peut être appliqué sur plusieurs appareils" a-t-elle ajouté.

La jeune femme a remporté une bourse de 50 000 dollars mais a également été approchée par des entreprises intéressées par le fruit de son travail, parmi lesquelles Google.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon