Murray Head toujours présent

Version texteEnvoi par courriel.
Murray Head

Béarnais depuis trois ans, l'auteur-compositeur-interprète Murray Head continue à se produire en concerts. A 67 ans, il s'apprête à passer début juin à l'Olympia. Au programme, ses tubes des années 70 bien sûr, "Say it ain't so" ou "One night in Bangkok" mais aussi des chansons, moins connues, d'un répertoire très pop britannique. Il était d'abord comédien mais c'est surtout ses balades pop qui ont fait connaître Murray Head. Son principal succès, "Say it ain't so", une des chansons les plus difficiles à reprendre, a des relents de chanson d'amour. Il raconte pourtant tout autre chose, l'histoire d'un joueur de baseball des années 20 qui perdit sa gloire à la suite de la révélation d'une affaire de matches truqués.

Murray Head occupe une place un peu à part dans la grande galerie des pop stars, un peu comme si cet Anglais était le plus français des nombreux sujets chantants de sa très gracieuse Majesté. Il parle très bien notre langue, a joué dans des films hexagonaux et a choisi de s'installer dans un magnifique village du Béarn. Depuis trois ans, c'est là qu'il a posé sa guitare et c'est là qu'il travaille. A 67 ans, Murray Head, qui n'entend pas raccrocher, a déjà repéré dans sa maison le coin qui servira à installer un studio d'enregistrement. Il sera début juin à l'Olympia et a sorti fin 2012 un album intitulé "My back pages".

Réservations pour l'Olympia, cliquer ici -->

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon