Recherche

NASA et Mars: ça repart!!

Version texteEnvoi par courriel.
Mars vu par Hubble

La NASA tient ces jours-ci une conférence en partenariat avec l’Université George Washington et les révélations sont assez étonnantes. En effet, l’agence spatiale américaine a affirmé que son objectif premier était d’envoyer des hommes sur Mars. Un objectif qui devrait se concrétiser… durant la décennie 2030. Les défis sont colossaux. Il y a bien sûr un souci technologique, mais également des problèmes financiers et surtout humains. Les problèmes technologiques sont intimement liés aux problèmes budgétaires. La NASA estime en effet que l’enveloppe de 17 milliards de dollars, soit 0,5 % du budget fédéral, n’est pas assez pour financer une mission plus rapidement.

Les défis technologiques seront présents, mais maîtrisables. Le plus grand d’entre eux serait d’arriver à faire atterrir sans encombre des tonnes de matériels pour assurer la survie des astronautes. Le développement d’un moteur nucléaire pourrait également réduire de moitié le temps du voyage, estimé à 6 à 9 mois. Une période longue qui pourrait poser de nombreux problèmes humains.

Outre les problèmes psychologiques étudiés scrupuleusement par l’agence spatiale, le souci des rayons cosmiques n’est pas négligeable non plus. En effet, durant le voyage, les pionniers humains seraient soumis à de fortes radiations, pouvant provoquer de graves cancers. Le but serait bien entendu de trouver un moyen de mieux isoler les voyageurs afin de minimiser les risques.

2030, c’est loin. On espère que la NASA aura réglé tous ces problèmes d’ici là pour envoyer des hommes sur la planète rouge. La fondation Mars One, elle, estime pouvoir envoyer des candidats de téléréalité sur Mars d’ici 2023. La course à l’espace est relancée.

N'oublions pas la vraie nature de Mars !!

Elle est froide. Elle est venteuse. Elle est désolée. Elle est sans vie. Pourtant, quand le système solaire s'est formé, Mars et la Terre étaient comme deux soeurs jumelles. Mais de ce lointain passé, seule Mars a gardé des traces. Sur les hauts plateaux de son hémisphère Sud, dans des terrains vieux de plusieurs milliards d'années, la planète rouge conserve son histoire. L'histoire du système solaire. Et par la même occasion, la nôtre.

Il y a très longtemps, l'eau a coulé sur Mars, nous en sommes presque certains. L'atmosphère était alors plus dense, et la planète plus chaude. Maintenant, l'atmosphère est si ténue, et Mars tellement glacé que l'eau liquide n'existe plus à sa surface. Or l'eau c'est la vie.

Quelques chiffres qui font réfléchir ----> Température moyenne     - 53 °C
                                                ----> Température maximale + 27 ºC (équateur à midi et en été)
                                                ----> Température minimale - 128 ºC (calotte polaire en hiver)
                                                ----> Distance minimale à la Terre     56 millions de km
                                                ----> Distance maximale à la Terre     400 millions de km
                                                ----> Pression atmosphérique     5,6 mbars
                                                ----> Année martienne  687 jours terrestres (686,98 exactement)
                                                ----> Une journée martienne  24h40

Ci dessous la vidéo du voyage vers Mars et du travail de Curiosity sur celle-ci.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon