Recherche

Samsung travaille son mental

Version texteEnvoi par courriel.
Interface cerebrale sur son utilisateur

Samsung travaille actuellement avec des chercheurs de l'Université du Texas sur un projet utilisant les ondes cérébrales pour contrôler tablettes et smartphones. Et si ce n'était pas assez, la société coréenne a pour espoir de prendre le leadership sur cette recherche.Avant d'aller trop loin, soyons clairs: à son stade actuel, le système est lourd et s'adresse aux personnes handicapées, mais Samsung s'est déjà montré intéressé par des méthodes alternatives de saisie, et ceci pourrait certainement en être un aboutissement logique. En l'état, les sujets sont invités à porter des électrodes qui mesurent l'activité électrique le long de leur cuir chevelu. Ils sont capables de faire des actions en se concentrant sur une icône qui clignote à une fréquence distincte des autres, que le système reconnaît comme un modèle électrique unique. Dans l'ensemble, la précision du système est dans une bonne fourchette de 80 à 95 pour cent, et les utilisateurs sont en mesure d'effectuer des sélections en moyenne toutes les cinq secondes.

Les chercheurs travaillent actuellement en laboratoire avec un Samsung Galaxy Note 10.1. Avec cette technologie, ils tentent de permettre aux utilisateurs d'effectuer des tâches informatiques mobiles typiques tels que le lancement d'une application, le choix de contacts, sélectionner une chanson à partir d'une playlist, ou mettre l'appareil sous ou hors tension.

Afin de rendre le système plus accessible, les chercheurs espèrent développer un équipement de mesure de l'activité cérébrale moins intrusif, en d'autres termes, qu'il est possible de porter dans la vie de tous les jours.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon