L'avenir des dernières consoles

Version texteEnvoi par courriel.

L’année 2013 sera phare pour le monde des jeux vidéo. En effet, Sony et Microsoft devraient lever le voile sur les remplaçantes de la PlayStation 3 et de la XBox 360. Beaucoup s’attendent à les découvrir lors du salon du jeu vidéo E3, qui se tiendra du 11 au 13 juin à Los Angeles, mais l’attente pourrait être écourtée, du moins en ce qui concerne Sony. La marque japonaise vient en effet de convoquer la presse pour une conférence qui aura lieu le 20 février à New York, aux États-Unis, afin de découvrir le « futur » de la PlayStation. Une nouvelle qui a emballé tout le landernau du jeu vidéo, impatient d’obtenir des révélations sur ce qu’il pense être la fameuse PlayStation 4 (PS4). Selon le site spécialisé Edge, la nouvelle console sera lancée en fin d’année aux États-Unis et au Japon, puis début 2014 en Europe. Une sortie plus tardive sur le vieux continent en raison des « complexités » du système de distribution, explique l’article.

En attendant de savoir ce que Sony annoncera dans une quinzaine de jours, nous avons choisi de faire un tour d’horizon des principales rumeurs qui circulent à propos de la PS4, au nom de code Orbis. La configuration, tout d’abord, devrait être basée sur un processeur et une puce graphique AMD, selon plusieurs sources concordantes (notamment les sites Kotaku et Digital Foundry). Il serait également question d’un processeur central AMD64 Bulldozer octuple cœur (1,6 GHz), avec une partie graphique assurée par une puce Radeon 7970M. Le tout serait soutenu par 8 Go de mémoire vive. Les avis divergent sur ce dernier point : certains sites évoquent 4 Go de mémoire GDDR5 (Graphic Double Data Rate) tandis que d’autres affirment que Sony serait passé à 8 Go pour s’aligner sur la future console de Microsoft.

En revanche, la présence d’un lecteur optique compatible avec les disques Blu-ray semble acquise. La firme japonaise aurait un temps envisagé de se passer du support physique pour basculer sur une distribution des jeux 100 % numérique, mais l’idée a été abandonnée face à l’hostilité des magasins spécialisés, peu enclins à être ainsi mis sur la touche. Le stockage de la future PS4 serait assuré par un disque dur de 160 Go et la connectique comprendrait quatre ports USB 3.0, deux prises Ethernet ainsi que des sorties audio HDMI et optique, compatibles avec le son 5.1 et 7.1.

L’autre rumeur persistante concerne la manette de la nouvelle console. Sony aurait décidé de faire évoluer le modèle actuel DualShock en remplaçant les boutons « Select », « Start » et « PS » (qui se trouvent dans la partie centrale) par un petit pavé tactile hérité de la console portable PlayStation Vita. Un nouveau bouton « Share » ferait aussi son apparition afin de pouvoir partager facilement des captures d’écran et des vidéos via Internet. Selon le site Edge, la PS4 devrait pouvoir enregistrer automatiquement les 15 dernières minutes d’une session de jeu afin que les usagers puissent les consulter et les diffuser.

Outre le matériel, Sony aurait décidé d’ajouter de nouvelles fonctions sociales. Ainsi, la PS4 pourrait permettre à plusieurs personnes de se connecter avec leur propre compte PlayStation sur la même console. Chaque compte serait alors associé à une manette de jeu. De cette façon, si plusieurs joueurs devaient coopérer lors d’une action et remporter la victoire, chacun se verrait attribuer des points de récompense. On ignore combien de comptes différents pourraient se connecter via la même console : à part la date de la conférence de presse de Sony, aucune des informations évoquées n’a été confirmée pour le moment. Une chose est sûre : Sony, Microsoft et Nintendo (avec la Wii U) jouent gros avec cette nouvelle génération de consoles, dont certains prédisent qu’elle pourrait être la dernière, emportée par la vague des terminaux mobiles.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon